Emmanuel Carpentier est l’auteur de La Dernière Farce, un texte de jeunesse classé en poésie ayant rencontré un certain succès lors de sa première publication aux éditions L’Harmattan (2018). Un recueil de poèmes en prose aux éditions Area et un premier roman, À ceux qui pourraient les entendre, sont à paraître. Emmanuel Carpentier est également l’auteur du poème Pierre, publié dans le premier numéro de la revue Hurle-Vent, autour du thème de la Folie.

La réédition de La Dernière Farce sera préfacée par un mystérieux Fantôme et comportera des photographies de Charlotte Courtois.

Elle paraîtra en hiver 2021 : vous pouvez nous contacter par courrier électronique  si vous souhaitez la précommander (comptez 3 euros de frais de port, soit 15 euros au total).

Extraits
« Puis, un jour, à force de lire, il découvre l’existence d’un poète de l’être et des choses, confondus, séparés, étirés, débordant l’un sur l’autre, se dévorant, glissant, baisant. Il s’est tout de suite fait interner. »
« Je n’ai jamais su si la béquille qu’elle traînait tout le temps était un prétexte pour justifier son comportement sauvage, ou mettre en avant une blessure bien plus profonde. »
« L’action d’Arno a été de pénétrer Ermine, à peine saisie dans un coin de rue, matière brute, chair sans odeur, sans texture. Une femme vide, sans âme ni esprit, un corps simplement, une sorte de poupée, ramassée, non pas avec les mains, mais directement par le sexe, Arno ne l’a pas même effleurée de la paume de sa main. »

Détails du livrePrix : 12 eurosFormat : Broché, 12 x 17 cm Nombre de pages : 110